Cet espace est un outil d'information, de promotion et de partage dans le champ général de la santé en service. Elle concerne les aspects individuels et collectifs dans les domaines de la prévention, de la médecine professionnelle et d’aptitude, du soutien sanitaire. Elle assure une veille juridique, apporte des commentaires et diffuse les travaux et expériences des différents membres SSSM.

Actualités

08/07/19

Maladies professionnelles

Imputabilité de certains cancers

Suite à l'évolution des connaissances en matière de toxicité des fumées d’incendie et leur qualification de CMR (cancérigène, mutagène et toxique pour la reproduction), la question de l’imputabilité de certains cancers se pose.

Lire la suite

28/06/19

Nouvelle étude

Etude de l'exposition aux fumées d'incendie des sapeurs-pompiers affectés en structure de feu contrôlé

Le Docteur ALLONNEAU Alexandre, médecin de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) a évalué le niveau d’exposition aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et aux composés organiques volatils au sein des personnels affectés à la maison du feu de notre école de formation. Il a dos (...)

Lire la suite

13/06/19

Nouvelle formation

Création du DU Psychologie d'Urgence et Thérapie comportementale et cognitive IUFC

La France ne dispose pas de formation diplômante en psychologie d’urgence. Afin de combler ce manque, nous avons créé, à l'Université de Savoie Mont-Blanc, la première formation universitaire spécialisée, unique en son genre, centrée sur la formation des personnels des services de santé (...)

Lire la suite

Veille Juridique

10 mai 2019

SSSM/Risque sanitaire/

Décret n° 2019-299 du 10 avril 2019 relatif à la sécurité sanitaire des baignades artificielles

Les baignades artificielles recevant du public, communément appelées baignades atypiques ou piscines biologiques, constituent une catégorie de baignades particulières. Les articles L. 1332-7 et L. 1332-8 du code de la santé publique renvoient les règles applicables à ces baignades au pouvoir réglementaire. 
Le décret, pris pour la première application de ces articles, a pour objet de définir la procédure administrative d'ouverture au public des baignades artificielles, les règles sanitaires de surveillance et de contrôle sanitaire applicables à celles-ci au cours de leur fonctionnement. Ces règles distinguent les baignades à système fermé et les baignades à système ouvert afin de tenir compte des risques particuliers de chaque système.