Info / Actualités

22/03/18

Article d'expert

A la Une

Entraînement physique après 50 ans : propositions de séances

Après avoir étudié les modifications physiologiques après 50 ans (article 1) puis les bénéfices de l’activité physique après 50 ans (article 2), ce troisième article a pour objet de proposer des recommandations en matière de pratique d’activité physique qui ne sont que des proposition (...)

06/03/18

Article d'expert

Les bénéfices de l'entraînement physique après 50 ans

Nous avons vu dans l’article précédent les modifications physiologiques qui impactent la condition physique aux alentours de 50 ans. Nous avons souligné que ces modifications et, plus généralement, les conséquences du vieillissement sont fonction de nombreux paramètres, en particulier de l (...)

27/02/18

Article d'expert

A la Une

Ce qui change après 50 ans ? Aspect physiologique

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire qu’aux alentours de 50 ans, des modifications physiologiques peuvent impacter la condition physique et plus généralement la santé. Il paraît donc intéressant de connaître et de comprendre ces modifications afin de proposer des parades en mati (...)

12/02/18

Article d'expert - Retour sur la Nocturne organisée le 16 janvier 2018

L'activité physique après 50 ans pour les sapeurs-pompiers à des fins opérationnelles et personnelles

L’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers organise, depuis plusieurs années, des conférences appelées « Nocturnes », sur des sujets se rapportant au monde des sapeurs-pompiers ou de la société civile.

23/01/18

Article repéré sur sci-sport.com

Il était une fois la proprioception

On parle de « proprioception à toutes les sauces » : mais qu’en est-il réellement ? Très à la « mode » dans le monde de la préparation physique, je vous propose de lire cet article pour ne pas rester focaliser sur le fait que la proprioception est seulement du travail sur du matériel q (...)

17/01/18

Repéré sur Les Echos.fr

L'essor des maladies chroniques s'accélère

"Plus de 10 millions de patients sont en affection longue durée. L'insuffisance cardiaque, les tumeurs malignes et les troubles psychiatriques progressent vivement. Un coût important pour l'Assurance-maladie." Au-delà du fait que les maladies chroniques (cardiovasculaires, psychiatriques, diab (...)