Cet espace est un outil d'information, de promotion et de partage dans le champ général de la santé en service. Elle concerne les aspects individuels et collectifs dans les domaines de la prévention, de la médecine professionnelle et d’aptitude, du soutien sanitaire. Elle assure une veille juridique, apporte des commentaires et diffuse les travaux et expériences des différents membres SSSM.

Actualité

A la Une

Innovation

Le 1er prix de l'innovation au CNSPF 2023 : le plastron chauffant actif

20/10/23

Le premier prix de l’innovation au congrès national des sapeurs-pompiers de France 2023 à Toulouse a été décerné au PLASTRON CHAUFFANT ACTIF de THERMOTRAUMA.

La prévention de l’hypothermie accidentelle est un défi technique pour les secouristes et un enjeu majeur pour tous les blessés en raison de sa fréquence et de sa gravité.

En effet malgré tous les efforts faits par les secouristes et soignants pré hospitaliers, presque un blessé sur deux arrive en hypothermie à l’hôpital. Des dispositifs de prise en charge ont été élaborés pour les victimes d’avalanches ou en montagne. Cependant, cet aspect est très sous-estimé pour les victimes quotidiennes en environnement urbain ou rural.

 

Tous les traumatisés sont soumis à une déperdition de chaleur qui dépend de la température extérieure basse mais aussi de la gravité des lésions du blessé. En dessous de 34° apparaissent des troubles de la coagulation pouvant multiplier par trois les pertes sanguines aggravant les hémorragies et responsables d'une augmentation importante de la mortalité qui peut atteindre 40%. Ces résultats doivent être améliorés. L’efficacité des solutions passives largement utilisées actuellement est insuffisante. Les couvertures de survie ne sont que des isolants thermiques. Les moyens de fortune à base de bouillottes ou réchauffements externes sont difficiles à maitriser par manque d’évaluation sérieuse et par absence de maitrise des températures. Les systèmes actifs disponibles sur le marché, utilisant une réaction chimique ont des délais d’action trop longs et sont à usage unique. Ils sont trop onéreux pour être proposés à tous les blessés.

 

Il est donc important d’envisager de réchauffer activement et précocement tous les blessés. Les systèmes apportant activement de la chaleur, comme ceux qui sont utilisés en intra hospitaliers, permettent de lutter efficacement contre l’hypothermie.

 

C’est pour répondre à ce défi technique et à cet enjeu vital que Thermotrauma a créé après trois ans de recherche et de développement avec des industriels français un plastron chauffant actif électrique avec batterie intégrées. Autonome, il est rechargeable et réutilisable après désinfection. Il est complètement adapté aux contraintes des secouristes et des équipes préhospitalières. Sa facilité d’utilisation permet l’utiliser chez tous les blessés. Ses caractéristiques ont été soigneusement mises au point par des professionnels du terrain en tenant compte des conditions difficiles : compact et léger (1,3kg), il se place facilement dans le sac des secouristes et peut être apporté directement sur les lieux de l’accident quelles que soient les conditions.

 

Plastron chauffant actif de Thermotrauma

image 1
  • Compact, léger, robuste, étanche.
  • Un textile bactériostatique réutilisable après désinfections, facile à nettoyer.
  • Un encombre réduit concentrant la chaleur sur le noyau.
  • S’adapte à toutes les morphologies.
  • Un système de chauffe puissant et réglable (30°C – 35°C – 39°C).
  • Des batteries intégrées avec une autonomie de 4 à 6h.
  • Un système de régulation et de contrôle de la température pour éviter tout risque de brulure.
  • Une interface simple et intuitive pour piloter la chaleur.
  • Recharge rapide et simple.

 

Un nouveau geste simple et rapide destiné aux secouristes
pour sauver des vies.

 

image 2
  • Sans mobilisation de la victime.
  • Directement au contact de la peau.
  • S’intègre naturellement dans la séquence de Secours,devenant un des premiers gestes.
  • Compatible avec les moyens d’extraction et d’immobilisation habituels.
  • Ne gêne pas les gestes médicaux
  • Lutte efficace contre l’hypothermie.
  • Calme la douleur.
  • Diminue le stress.
  • Diminution des hémorragies.
  • Retarde l’apparition du choc.

 

Crédits photos : Themotrauma

Publié le 20/10/23 à 10:36