Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Evènement - Travaux de synthèse

Synthèse des Rencontres Nationales RETEX 2019 au SDIS de l'Essonne : la formation au RETEX pour le développement des compétences

11/12/19

Pour cette 4ème édition des Rencontres Nationales RETEX, le thème porté par le SDIS de l’Essonne était la formation par le retour d’expérience pour le développement des compétences. Dans cet objectif, plusieurs conférenciers de haut niveau ont été invités à nous présenter leurs travaux afin de mettre en évidence le lien entre la pratique du retour d’expérience et la formation des agents dans leurs organisations. La synthèse des différentes conférences ainsi que les supports de présentation sont à présent disponibles.

La première conférence réalisée par Mme Sophie AUBERT était consacrée à l’analyse de l’activité dans le cadre d’un travail d’ergonomie sur les peintres de l’entreprise Airbus. Ce travail a permis de mieux prendre en compte les caractéristiques du métier de peintre sur avion et de mieux identifier les contraintes de cette activité en vue de l’améliorer et de la rendre plus performante. Le rôle du retour d’expérience met en évidence l’importance de l’analyse de l’activité en temps réel pour comprendre les difficultés rencontrées par les agents et identifier des leviers de performance pour améliorer le travail notamment par une formation plus adaptée au besoin du métier. Une seconde conférence réalisée par Mr Joffrey BEAUJOUAN concernait la structure des récits et leur emploi pour un apprentissage de l’expérience vécue par un tiers. Il s’est attaché à démontrer l’intérêt du récit professionnel notamment dans le partage de l’expérience et d’un savoir-faire métier et à mettre en évidence la potentielle portée didactique de ces récits dans certaines conditions. Le récit devient un outil de formation à condition qu’il invite le lecteur, étranger à l’expérience vécue de l’auteur, à remettre en question ses propres pratiques et à la faire évoluer. Les ateliers interactifs ont permis de travailler sur un guide d’entretien (atelier 1) en déterminant les conditions de la mise en œuvre de l’entretien et de son déroulement. L’atelier n°2 concernait la conception et la mise en œuvre d’un partage d’expérience fonctionnel. L’objectif de cet atelier était de mettre en évidence que la pratique du retour d’expérience n’est pas limitée au domaine opérationnel mais qu’elle peut traiter avec la même méthodologie des problématiques de management. L’atelier n°3 concernait l’analyse de l’activité décisionnelle du COS avec l’outil de la Boucle de Gestion des Environnements Dynamiques (BGED). La troisième conférence concernait la pratique du retour d’expérience au sein d’ArianeSpace avec toute la difficulté à analyser le processus complexe de lancement des navettes dans l’espace et des différents apprentissages tirés des évènements passés. Dans cette organisation, on y apprend que le retour d’expérience fait partie intégrante du système de management et intervient à chaque étape du processus de conception. La quatrième conférence était présentée par Mr Pierre LE BOT pour évoquer la conception d’un outil de formation à destination des directeurs de crise nucléaire sur site afin qu’ils puissent se préparer à la gestion d’évènements à partir de cas réels. Le retour d’expérience est utilisé à des fins pédagogiques pour l’élaboration des scénarios et de storytelling par les acteurs ayant vécu ce type d’évènement. La cinquième conférence concernait le développement de la fonction de dessinateur opérationnel à la BSPP. Cette conférence présentée par Mr Xavier WEPPE, Mr René DOSNE et le Lcl Jérôme RIBEROT nous faisait part de l’histoire de René Dosne et de l’évolution de ses compétences en tant que dessinateur opérationnel pour la BSPP. Son histoire montre l’intégration d’une nouvelle fonction sur le théâtre des opérations qui devient progressivement un outil pour la SITAC et pour la pratique du retour d’expérience par la représentation de l’activité et du phénomène incendie observé. Un point important de cette histoire est l’appropriation de cette fonction par la BSPP et le transfert de cette compétence à d’autres agents par la formation à partir de l’expérience développée par Mr Dosne. La sixième conférence était réalisée par le Cne Daniel JEAN qui nous a présenté une démarche en cours de développement au sein du SDIS de Haute-Garonne sur la réflexivité opérationnelle. Cette démarche expérimentale permet de développer un apprentissage des pratiques, des procédures et des situations sur les lieux même de l’intervention. Le questionnement permis par ce temps de formation sur les lieux d’une intervention contribue à enrichir l’expérience des intervenants et complète les cursus de formation initial reçus. La réflexivité opérationnelle apparaît comme la première étape vers un processus de retour d’expérience plus complet et s’avère plus riche que la technique du débriefing d’intervention par son aspect pratique.  Nous remercions sincèrement les différents intervenants pour leurs apports de connaissances et nous vous proposons une synthèse de leur conférence dans les pages suivantes. Pour télécharger les documents, cliquez sur "Document lié". 

Publié le 11/12/19 à 16:46