Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Retour d'Expérience du SDIS de Loire-Atlantique : Feu de stockage de déchets dans une entreprise de recyclage

24/09/20

L’intervention concerne un feu industriel impliquant un stockage de 1500 T de déchets métalliques (véhicules compactés et déchets métalliques divers) dans l’enceinte de la Sté de recyclage GDE à Montoir de Bretagne.

Après une présentation générale et chronologique de l’intervention, plusieurs thématiques font l’objet d’un focus et d’une analyse réflexive :

• Stratégie d’extinction de l’incendie spécifique à ce type de configuration,
• L’évaluation de la toxicité des fumées réalisée par l’équipe RT (mesures de la toxicité aigüe des fumées et prélèvements d’air pour préparer la phase post-accidentelle de l’intervention),
• La mise en place du SSO et la gestion des relèves

L’incendie concerne un stock de 1500 tonnes de matières issues du compactage de 700 véhicules et de platin. Les premières actions de lutte sont conduites pour la protection de l’outil industriel dans l’objectif d’assurer le maintien de l’activité économique du site. Par la suite, les actions vont consister à traiter le feu de matières dans l’objectif d’en atténuer la fumée et d’en limiter la toxicité pour les intervenants mais aussi pour les habitants et les entreprises situées aux alentours. Mais la DECI du site nécessite la création d’un secteur alimentation. Plusieurs techniques de lutte seront nécessaires pour venir à bout de la situation.

En parallèle de la lutte, une évaluation de la toxicité des fumées est réalisée par l’équipe RT afin de définir la mise en place de mesures conservatoires et de conseiller le COS dans ce domaine. Il s’agit d’anticiper sur les effets liés à une potentielle réaction de la population. Le SSO est déployé mais finalement peu utilisé par les intervenants en absence d’une obligation de passage.

Les enseignements du PEX insistent sur l’importance de la prise en compte de la toxicité des fumées par une équipe spécialisée dotée des moyens lui permettant de conduire très rapidement des analyses au profit des autorités ; sur la désignation d’un officier sécurité pour assurer la gestion des risques liés à l’environnement dans lequel se situe l’intervention et aux risques liés à l’activité opérationnelle (relèves et fatigue des agents) ; les techniques de lutte sur des stocks de matière important font l’objet d’un apprentissage par la nécessité d’une attaque massive à l’eau puis de l’extinction finale par extraction de la matière.

 Ce RETEX présente une portée pédagogique très intéressante sur les feux de grands volumes et situés dans des entreprises en périphérie de grandes villes occasionnant la prise en compte des risques liés à la toxicité des fumées pour la population.  

Publié le 24/09/20 à 11:01