Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS du Loiret : Intervention pour personne ne répondant pas aux appels

30/06/20

Cette intervention pour personne ne répondant pas aux appels concerne une victime enfermée chez elle et ne souhaitant pas ouvrir à un infirmier libéral venu lui prodiguer des soins. Quelques minutes après leur arrivée et alors qu’ils tentent d’établir un contact vocal avec la victime dont les propos sont incompréhensibles, les sapeurs-pompiers essuient des tirs de fusil à travers la porte de l’appartement. Fort heureusement, les intervenants ne sont pas blessés grâce à leur bonne application des mesures de prévention à respecter lors d’une intervention pour personne ne répondant pas aux appels (ne jamais rester en face d’un ouvrant, ne pas sonner,…). Cette intervention aura nécessité l’intervention des forces d’intervention spécialisée du RAID pour interpeller l’individu près de 5 heures après l’appel.

Les enseignements du PEX valorisent le bon comportement des primos-intervenants par leur position comme le respect des règles de sécurité pour ce type d’intervention qui peut sembler banal au motif d'appel mais qui s'est avérée très dangereuse et avec une toute autre dimension (engagement du RAID). L’appel aux forces de l’ordre par le chef d’agrès étant entré dans l’appartement a permis une explication claire de la situation et l’engagement des moyens adaptés. Le PEX rappelle les bonnes pratiques pour les interventions des personnes ne répondant pas aux appels et la recherche d’un maximum d’informations sur la victime et son comportement. Il importe également de prendre en compte les blessures psychiques qui peuvent résulter de ce type d’intervention lorsqu’un équipage se retrouve confronté à une situation non prévue et en danger. La relève de l'équipage comme le defusing post intervention doivent être mis en œuvre. Enfin le SDIS du Loiret a mis en œuvre un groupe de travail composé de plusieurs personnels du corps départemental sur les procédures et techniques opérationnelles en situation pour lesquelles les sapeurs-pompiers sont susceptibles de devenir des cibles, les réflexions prendront en compte les enseignements de ce retour d'expérience. Enfin, le Cdt Flamant tient à remercier l’ensemble des contributeurs qui ont participé à la rédaction de ce RETEX et en particulier les intervenants éprouvés par cette situation inhabituelle.

Publié le 30/06/20 à 11:39