Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS du Loiret : Feu de locomotrice pour le transport de fret

11/09/20

L’intervention concerne une locomotrice stationnée en gare pour le transport de fret dont le bloc inférieur a pris feu. Il s’agit d’une motorisation thermique et les wagons sont encore attachés à la locomotrice. L’accès au train ne peut se faire par l’accès principal de la gare. Le feu impacte des éléments électriques du bloc moteur et se trouve être de faible ampleur. Le premier chef d’agrès sur les lieux arrive en quelques minutes et rencontre des difficultés dans l’identification des acteurs locaux. Il n’y a pas de CIL sur les lieux, c’est le chef de gare qui est le principal interlocuteur des intervenants. Le chef de groupe fait procéder à toutes les coupures de sécurité : circulation des trains sur les voies et coupure électrique des caténaires.

Le CIL est en transit, le chef de groupe propose une IM en concertation avec le chef de gare afin d’intervenir sur la locomotive. Il coupe la batterie du véhicule afin de pouvoir procéder à l’extinction du foyer tout en contrôlant la température de la cuve de gasoil. Le CODIS assure la transmission des informations relevant des actions du chef de groupe au COGC afin que le CIL en transit soit informé. A son arrivée sur les lieux, le CIL confirme les actions menées et l’absence de risque. 

Le PEX est positif car il valorise de nombreux éléments comme la circulation de l’information entre la SNCF et les sapeurs-pompiers permettant une réponse rapide et efficace du problème. Sont valorisés la prise d’appel pour la collecte des informations par l’opératrice (précision du problème, accès) ; les interactions entre le CTA-CODIS et le COGC pour le partage des informations ; l’importance du rôle du CODIS en lien avec le COS pour la prise de décision en absence du CIL sur les lieux ; la demande du chef de groupe pour sécuriser les lieux de l’intervention (coupure circulation et coupure électricité) et le rôle du CIL et sa relation avec le COS pour la conduite des opérations en concertation.

Un rappel est fait concernant la coupure du courant électrique qui n’empêche pas la circulation des trains à moteur thermique. Parmi les principales difficultés rencontrées, le PEX signale l’absence de maîtrise des procédures SNCF par le conducteur de la locomotive car il s’agit d’une société privée pour le transport de fret. Les difficultés rencontrées par les intervenants sont liées à un manque de maîtrise des procédures d’intervention relatives au risque ferroviaire car ces interventions sont rares et il n’y pas assez d’exercices pour favoriser l’acquisition des connaissances qui sont nombreuses et très spécifiques.

Un focus est réalisé pour rappeler l’importance des interactions entre la SNCF et les SIS pour la coordination des actions et la sécurité des opérations ; les principaux risques en milieu ferroviaire (circulation et électrique) et les risques spécifiques liés au mode de traction et leur motorisation. C’est un PEX très complet sur les connaissances à acquérir pour les interventions en milieu ferroviaire.

Publié le 11/09/20 à 13:51