Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS de la Manche : Feu d’habitation dans la partie haute d' un centre-ville historique

09/05/22

L’intervention concerne un feu d’habitation et localisé dans la partie haute d’un centre-ville historique. L’habitation concernée fait l’objet d’un embrasement généralisé des 2èmes et 3èmes étages ainsi que des combles de l’habitation. Le risque de propagation aux autres bâtiments mitoyens est préoccupant face à la virulence du feu et au vent sur zone. La présence d’une victime à l’intérieur de l’habitation est également indiquée au chef de groupe sans plus de précisions.

La problématique principale rencontrée par les intervenants est liée aux difficultés d’accès de l’habitation localisée en plein centre-ville historique et à la mitoyenneté des habitations qui favorise une propagation horizontale du feu. Cette situation implique une bonne connaissance du quartier par les intervenants et la création d’un point de transit permettant de faciliter la conduite des opérations et un positionnement adapté des engins pour la lutte.  La connaissance des lieux de l’intervention par les intervenants est un point positif relevé dans la bonne conduite de l’intervention.

Les difficultés rencontrées sont liées à la forte propagation de l’incendie dont le développement important a été permis par l’accumulation d’objets en grande quantité par la victime (syndrome de Diogène) dont le corps a été retrouvé dans les décombres. La montée en puissance de la chaîne de commandement a posé problème en raison du manque de personnel pour armer le dispositif PCC en fonction Renseignement et moyens (PC) ainsi que dans l’alerte des différents niveaux de commandements avec le logiciel START. Enfin, des objets de valeur ont été identifiés et ont nécessité la mise en œuvre de moyens de préservation et de stockage des œuvres au cours de l’intervention.

Les enseignements concernent l’adaptation du niveau de commandement avec la montée en puissance du dispositif ; un contrôle des numéros de tph permettant l’activation des niveaux de commandement avec le logiciel START ; la désignation d’un officier de sécurité pour assurer la sécurité des intervenants au cours de l’intervention ainsi qu’une formation permettant d’assurer la préservation des œuvres chez les particuliers.

Ce PEX permet de mettre en évidence trois problématiques cumulées sur cette intervention : la localisation d’une habitation dans un centre-ville historique et en hauteur (problème d’accès et de propagation du feu) ; le syndrome de Diogène de la victime qui entraîne très rapidement une forte propagation de l’incendie à une grosse partie de l’habitation (problème d’accès dans l’habitation, fort potentiel calorifique du feu alimenté par les objets accumulés) et la question de la préservation des œuvres chez les particuliers sans pour autant que les intervenants disposent de cette information lors de leur engagement initial.

Publié le 09/05/22 à 16:12