Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS de la Drôme : feu d'entrepôt de pneumatiques

30/10/18

Ce PEX concerne un incendie de stock de pneus en entrepôt au sein d’une cellule d’une superficie de 6000 m². La zone de stockage en contient 14 et la cellule concernée par l’incendie est consumée aux deux tiers à l’arrivée du premier engin. L’objectif du COS sera de contenir le feu à cette cellule et de préserver les 13 autres pour le maintien de l'activité économique du site.

Un nombre important de moyens hydrauliques est engagé pour éviter la propagation de l’incendie aux 13 autres cellules de stockage. La sectorisation est définie en 4 secteurs : attaque massive/alimentation/risque technologique (gestion des eaux d’évacuation) /SSO (sousan, logistique, sécurité). Jusqu’à 13 lances canons et à mains seront établies au plus fort de l’attaque. Le raisonnement tactique défini sur la base des débits en eau nécessaires à l’extinction et la préservation du site a permis le dimensionnement des moyens hydrauliques dont certains sont extra-départementaux. Les équipements hydrauliques de l’entrepôt, sa configuration et la demande de renforts extra-départementaux ont permis de préserver 90% des bâtiments et du stock de l’entreprise. Il n'y a eu aucun blessé sur cette intervention, ni parmi les agents de l’entreprise, ni parmi les intervenants.

Les enseignements de ce PEX font état de l’emploi du dispositif fixe du rideau d’eau en plus des moyens d’extinction car cela maximise l’action de lutte et renforce la robustesse du dispositif fixe du rideau d’eau au-delà des seuils théoriques envisagés. Il n’y a eu aucun blessé au cours de cette intervention grâce à la mise en œuvre de mesures de sécurité au cours de l’intervention et à la présence d’un officier de sécurité. Enfin les eaux d’extinction ont fait l’objet d’une analyse dans l’objectif d’être recyclées et réutilisées pour l’action de lutte.

Publié le 30/10/18 à 09:40