Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS de l'Yonne : Feu de plusieurs VL stationnés dans un parking en plein air

09/09/19

Cette intervention concerne un incendie de plusieurs véhicules stationnés dans un champ à l’occasion d’une manifestation sportive pour les enfants. Les primo-intervenants constatent plusieurs dizaines de véhicules en feu et une propagation de l’incendie vers des friches puis une habitation isolée et un camp de gens du voyage situé à proximité.

Un premier secteur sera créé pour le traitement du feu de végétation afin d’assurer la protection de l’habitation rapidement menacée et d’éviter la propagation du feu vers le camp des gens du voyage.  Un second secteur « feu de véhicules » est créé au moyen d’une attaque massive à l’eau avec la difficulté d’identifier les engins dont la carburation est au GPL ou électrique et ceux contenant des matériaux composites réactifs à l’eau (projections sur les intervenants). L’objectif est de permettre l’extinction tout en assurant la sécurité des intervenants au contact des véhicules. Enfin la problématique des images diffusées via les réseaux sociaux par les impliqués où la population a représenté une difficulté amenant à organiser la communication de la gestion opérationnelle avec les autorités.

Les enseignements valorisent la présence de trois SP lors de la manifestation car ils ont signalé rapidement l’évènement et contribué à la mise en sécurité de la population et des enfants avant l'arrivée des premiers engins. Les relations inter-services locales sont évoquées pour leur efficacité dans le recoupement des informations sur l’évolution du chantier et les actions concomitantes à mener. L’emploi d’un drone a permis la visualisation du chantier et de faciliter la prise de décision avec les autorités. Les principaux axes à améliorer sont définis par l’armement des engins engagés (effectif insuffisant de certains engins pour ce type d’intervention et double fonction tenue par certains agents) entraînant des délais plus longs pour les engagements et des problèmes de sécurité en raison d'une forte sollicitation des centres de secours du secteur.

Publié le 09/09/19 à 14:52