Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS de l'Yonne : AVP d’un PL sur autoroute ayant entraîné un feu de végétation

05/09/19

Cette intervention concerne un accident routier d’un PL de 33 tonnes transportant des médicaments. Le PL a traversé les voies de l’autoroute en percutant le terre-plein central et le mur bétonné délimitant les voies de circulation sur le côté opposé. Le véhicule a pris feu et la propagation de l’incendie s’est faite sur l’accotement de l’autoroute et sur la végétation environnante (2 ha). L’intervention a nécessité plusieurs actions : le traitement du foyer lié au PL et à sa marchandise avec la prise en charge de la victime en UR d’un véhicule percuté par le PL ; le traitement de la végétation environnante dans un contexte de sécheresse importante ; l’opération de dégagement du conducteur du PL après la désincarcération de la cabine.

Les enseignements du PEX valorisent la relation interservices avec la présence rapide de la gendarmerie sur les lieux pour sécuriser l’intervention ; la montée en puissance des moyens et la sectorisation du chantier pour la répartition des actions à mener simultanément ; la prise en compte des eaux d’extinction et de leur récupération ainsi que le traitement des EPI du personnel des FPT à l’issue des interventions par le groupement soutien et le SSO de niveau 2 compte tenu du contexte de forte sécheresse et de la chaleur difficile à supporter par les intervenants. La désincarcération du chauffeur a été une phase compliquée pour le personnel car la cabine du conducteur se trouvait en contre-bas du chantier et qu’il a fallu préserver des indices pour l’enquête de gendarmerie. D’autres enseignements concernent l’attaque à la mousse pour remplacer l’eau et limiter les eaux d’extinction ou encore la nécessité de formaliser des procédures pour la prise en charge des EPI.

Publié le 05/09/19 à 15:36