Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience du SDIS de l'Allier : Incendie d'un stock de 500 tonnes de plastique conditionné dans des cellules à l’air libre sur un site industriel de recyclage

14/09/18

Ce PEX concerne un incendie industriel de la société « ENVIRONNEMENT RECYCLING » spécialisée dans le recyclage d’appareils ménagers et d’appareils numériques ou informatiques. Cet incendie a nécessité l’engagement de moyens importants du SDIS de L’Allier ainsi que des renforts du SDIS du Puy-de-Dôme limitrophe : 140 sapeurs-pompiers ont été engagés pour 53 engins de secours. Cet incendie pose la question des conditions d’auto inflammation de certains stockages extérieurs constitués d’appareils numériques comprenant des batteries et divers composants électroniques et informatiques.

La gestion de l'incendie concerne 500 tonnes de plastique stockés dans une cellule à l’air libre sur le site industriel de recyclage. L’opération de grande ampleur et de longue durée va nécessiter l’engagement de nombreux moyens hydrauliques. L’objectif du COS est d’empêcher la propagation du feu au bâtiment principal de 15 000 m² situé à proximité de la zone de stockage.

L’objectif sera atteint au moyen de 140 sapeurs-pompiers dont 35 du SDIS 63 pour armer 53 engins. Seuls, 4000 m² de surface extérieure du bâtiment protégé seront concernés par l’incendie. Les agents du SSO sont engagés sur les différents secteurs afin d’être au plus près des intervenants et de faciliter leur prise en charge en cas de besoin. 8 SP seulement seront pris en charge dont 6 pour un coup de chaud mais leur état ne nécessitera pas une évacuation du chantier. L’intervention a commencé en début d’après-midi dans des conditions météorologiques caniculaires (35 degrés) très difficiles pour les intervenants.

Les principaux enseignements de ce PEX mettent en évidence la prise en compte et l’anticipation des quantités de ressources hydrauliques afin de pouvoir mener les différentes actions de lutte décisives envisagées par le COS. La DECI du site n’étant pas suffisante, c’est la capacité d’adaptation des agents engagés sur le terrain qui a contribué à assurer la continuité des ressources hydrauliques tout au long de l’intervention.

Un autre enseignement concerne l’expérience acquise par l’exploitant sur la vulnérabilité de son site à l’incendie. Suite à un incendie de plus faible ampleur plusieurs années auparavant, l’exploitant a engagé une réflexion avec les officiers prévisionnistes du SDIS pour mettre en place des solutions. Le déplacement des cellules de stockage à vingt mètres du bâtiment principal avait été proposé comme solution et cela a contribué à la préservation de ce dernier.

Un autre enseignement concerne la gestion du maintien des compétences relatives aux moyens spécifiques qui ne sont pas couramment utilisés en intervention. Des problématiques de déploiement et de mise en œuvre des équipements sont apparus pendant l’intervention lorsque ceux-ci ne sont pas souvent utilisés.

Enfin l’action du CTA-CODIS et notamment, sa proactivité dans la montée en puissance des moyens a contribué à la bonne gestion opérationnelle des actions sur le terrain. 

Publié le 14/09/18 à 14:02