Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

Partage d'Expérience de la Brigade De Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) : Feu ou explosion sur un bateau sans passager mais à usage d’habitation

07/11/18

L’intervention concerne un feu de péniche suite à des travaux d’isolation. La péniche est amarrée et elle sert d’habitation. Elle se situe sur les rives d’un camping qui ne dispose que d’un hydrant trop éloigné de la péniche pour la conduite d’une action de lutte décisive par les primo-intervenants. Ils seront amenés à poursuivre leur attaque depuis la berge afin de se mettre en sécurité. Les différentes actions de lutte menées tiennent compte de l’environnement fluvial : adapter la tactique de lutte pour limiter la propagation du feu tout en évitant que le bateau ne coule ou ne chavire ; mettre en œuvre un barrage anti-pollution pour éviter l’épandage d’hydrocarbure (s’il y en a) et contrôler le rejet des eaux d’extinction (moussant utilisé dans la phase d’attaque).

Les enseignements du PEX insistent sur la nature des mesures de sécurité à mettre en place lors de ce type d’intervention pour prendre en compte les différents risques : l’incendie qui affecte la structure du navire / la pollution et la dispersion d’hydrocarbure pouvant menacer d’autres navires à proximité (Cf RETEX du SDIS 35 sur feu de navires dans un port) / le risque de chute dans l’eau des intervenants / les spécificités des péniches d’habitation qui peuvent disposer de fluides tels que gaz et électricité / la prise en compte de la circulation fluviale pour l’intervention des moyens de secours nautiques (coordination interservices avec la brigade fluviale) et la mise en œuvre éventuelle d’un périmètre de sécurité.

Ce PEX valorise le besoin d’une connaissance technique des Interventions à Bord des Bateaux (IBB) pour les spécialistes (ELD et GAS) et d’une connaissance générale des milieux nautiques pour les acteurs de la chaîne de commandement qui sont susceptibles d’être confrontés à ce type d’intervention dont ils doivent mesurer l’ensemble des risques liés à l’environnement. Le PEX insiste également sur la nécessité d’engager une équipe de sécurité en plus des spécialités en vertu des différents risques identifiés.

Publié le 07/11/18 à 14:22