Le retour d’expérience est un outil de gestion qui permet de favoriser l’apprentissage dans les organisations. Il doit favoriser la production des enseignements dans l’idée de rendre les individus plus apprenants. C’est un processus d’exploration des opérations qui s’intéresse à la formation professionnelle, à l’expérience des agents et à la connaissance en acte mise en œuvre au sein des organisations

Actualité

Retour d'Expérience Opérationnel

COMMENT UTILISER LA CARTE DE VIGILANCE METEOROLOGIQUE POUR DEFINIR LA MARCHE GENERALE DES OPERATIONS ?

30/09/15

Vigilance Rouge pour « Neige et Verglas » du 10 au 13 mars 2013.

La carte de vigilance météorologique est publiée depuis octobre 2001.

Elle est actualisée 2 fois par jour, à 06H00 et 16H00, avant les flux migratoires d'une majeure partie de la population française.
Lorsqu'un aléa météorologique conséquent se présente à l'horizon du territoire national, les prévisionnistes de Météo-France placent le ou les départements qui seront concernés en vigilance « orange » ou « rouge ».
Le département se voit alors affecté d'un :

  • pictogramme indiquant le risque majeur ;
  • bulletin de suivi délivré au plus toutes les 3 heures, voire 2 ;
  • énoncé des conséquences possibles et de conseils de comportements.

Il apparaît, à l'usage, que :
- Ces derniers ne sont plus systématiquement relus, à chaque alerte, alors qu'ils sont vulgarisés au maximum pour en faciliter la compréhension par tous.
- Les définitions de la réalité des phénomènes météorologiques, pourtant naturels, sont parfois oubliées.

Il s'ensuit une méconnaissance des bonnes décisions à prendre en temps opportun. S'agissant de décisions à très forte inertie dans leur application, le retard, la non-adaptation ou la non pertinence de ces décisions peut engendrer de lourdes conséquences humaines et économiques.

Nous pensons ici à des décisions portant sur le stockage des véhicules, l'interdiction de circuler dans des départements voire des régions entières, la mise à l'abri et le ravitaillement de nombreuses personnes, l'anticipation sur toute forme de coupure d'énergie ou l'interruption des déplacements inter-régionaux par voies ferrées ou aériennes, etc.

Ces décisions sont d'autant plus délicates à prendre qu'elles engagent différents services concourant à la sécurité civile qui possèdent leurs propres cinétiques d'engagement opérationnel : SDIS, Gendarmerie, Police, ErDF, SAMU, DIR, transports en commun, etc.

Le retour d'expérience exposé ci-après a pour but d'aborder tous ces points, de la façon la plus pragmatique qui soit.

Par le Commandant (er) Philippe CARRIERE, Membre du CERISC, Chargé de cours à l'ENSOSP.
philippe.carriere@nordnet.fr

Publié le 30/09/15 à 08:42