La Plateforme Nationale Juridique est un outil d'information, d'échange et de partage dans le champ général du droit de la sécurité civile. Cette plateforme assure une veille juridique, apporte des commentaires tant sur les textes que sur les décisions de justice.

Actualité

Flash Info

Collectivités territoriales : recrutement et formation des sapeurs-pompiers volontaires

Propostion de loi tendant à favoriser le recrutement et la formation des sapeurs-pompiers volontaires : adopation en 1ère lecture par le Sénat

24/11/14

Déposée le 21 mai dernier au Sénat, la proposition, amendée, a été adoptée par la Chambre haute le 19 novembre denier. Elle consiste à complété l'article L. 1424-37 du code général des collectivités territoriales est par un alinéa ainsi rédigé :

« À condition de souscrire un engagement de sapeur-pompier volontaire, les personnes volontaires effectuant un contrat de service civique régi par le titre Ier bis du livre Ier du code du service national peuvent bénéficier de tout ou partie de la formation initiale mentionnée au premier alinéa du présent article. »

Alors que le volontariat continue de voir ses effectifs évoluer à la baisse, cette proposition crée un nouveau levier pour limiter ce désengagement en combinant le service civique et le volontariat par le biais de la formation. Les SPV qui s'engagent dans un contrat de service civique pourraient bénéficier en tout ou partie de la formation initiale de SPV.

Il s'agirait ainsi pour des jeunes (16-25 ans) qui effectueraient un service civique, et sous réserve qu'il remplissent les conditions exigées par l'engagement volontaire, pourraient utilement suivre, parallèlement à leur mission de sécurité civile ou de prévention, une formation initiale de SPV. En effet, cela leur permettrait de participer à certaines activités opérationnelles y compris dans le cadre du service civique, ce qui, n'est pour lors pas le cas.

Le rapport du sénateur Jean-Pierre SUEUR fait état d'une expérimentation sera conduite en Lorraine : les jeunes volontaires seront formés et autorisés à exécuter certaines fonctions opérationnelles. Le service civique adapté serait divisé en deux périodes : la première dédiée à l'acquisition de la formation et de la préparation à un nouveau métier ; la seconde dédiée à l'acquisition de la culture du risque et à la capitalisation d'expérience. Ce projet devrait déboucher, à l'issue du service civique, sur un engagement de trois ans comme sapeur-pompier volontaire.

Certains jeunes en service civique suivent déjà la formation de sapeur-pompier volontaire. Le SDIS de Loire-Atlantique leur propose ainsi d'effectuer les cinq semaines de formation initiale à raison d'une semaine par mois dans le cadre de leurs vacances.

Cette proposition requiert désormais la lecture de l’Assemblée nationale.

Publié le 24/11/14 à 17:41