La Plateforme Nationale Juridique est un outil d'information, d'échange et de partage dans le champ général du droit de la sécurité civile. Cette plateforme assure une veille juridique, apporte des commentaires tant sur les textes que sur les décisions de justice.

Actualité

Nouveau texte

Formation et développement des compétences

02/11/17

Le domaine de la formation et du développement des compétences évolue à travers un arrêté ainsi que 3 référentiels.

L'arrêté du 4 octobre 2017 relatif aux formations de spécialité dans le domaine d'activité de la formation et du développement des compétences chez les sapeurs-pompiers fait évoluer la formation.

3 référentiels accompagnent cet arrêté:

  • référentiel compétences
  • référentiel formation
  • référentiel certification

Chaque référentiel précise son cadre général.

 

 

Référentiel compétences

Ces référentiels décrivent les activités et les compétences liées au domaine de la formation et du développement des compétences chez les sapeurs-pompiers. Ces compétences doivent être acquises en situation de formation et attestées au travers de la délivrance d’un document officiel.

Activités de l’accompagnateur de proximité :

L’accompagnateur de proximité exerce des activités au sein d’un service d’incendie et de secours (SDIS). En complément de celles-ci, il met en œuvre des activités d’accompagnement de proximité au sein de son unité, auprès des personnes placées sous sa responsabilité. La fonction d’accompagnement de proximité s’exerce en priorité à compter de l’activité / emploi de chef d’agrès une équipe. L’autorité d’emploi / de gestion, peut choisir de la déployer à d’autres niveaux d’activités / emploi.

Mission

Les activités d’accompagnement de proximité visent à optimiser les compétences individuelles et collectives et permettre la capitalisation des acquis expérientiels.

Cette mission se décline ainsi :

- Développer et maintenir des compétences individuelles et collectives ;

- Accompagner la personne dans la structure.

Le présent référentiel décrit les activités et les compétences attachées à celles-ci. Ces compétences sont rédigée s en termes d’objectifs devant être atteints en situation et attestées par la délivrance d’un document officiel.

Hiérarchie

Placé sous l’autorité hiérarchique associée à son activité, l’accompagnateur de proximité entretient une relation fonctionnelle avec les autres personnes chargées des activités d’accompagnement de proximité et, le cas échéant, les autres acteurs de la formation.

Conditions d'accès à la formation

- Etre équipier de tronc commun.

Conditions d'exercice

L’accompagnateur de proximité doit :

- être sapeur-pompier,

- être qualifié d’accompagnateur de proximité,

- être sur la liste des personnes compétentes de l’organisme de formation,

- suivre les formations de maintien et de perfectionnement des acquis (FMPA) selon les modalités fixées par l'autorité d'emploi / l’autorité de gestion.

 

 

Activités de formateur-accompagnateur :

Le formateur-accompagnateur exerce une activité de formation et d’accompagnement d’apprenants au sein des services d’incendie et de secours.

Mission

Le formateur-accompagnateur a différentes missions :

- Accompagner l’apprenant dans son autodiagnostic des compétences acquises et à développer

- Co-construire, avec l’apprenant, son parcours de formation

- Former un groupe d’adultes à des fins de développement de compétences

- S'intégrer dans une démarche d'amélioration continue

Le formateur-accompagnateur participe à la formation des accompagnateurs de proximité.

Le présent référentiel décrit les activités et les compétences attachées à celles-ci. Ces compétences sont rédigées en termes d’objectifs devant être atteints en situation et attestées par la délivrance d’un document officiel.

Hiérarchie

Le formateur-accompagnateur est placé sous l'autorité du responsable de la fonction formation de l’organisme habilité.

Conditions d'accès à la formation

Le formateur-accompagnateur est identifié par l’organisme de formation pour intégrer l’équipe de formateurs-accompagnateurs.

Les conditions d’accès sont propres à chaque entité.

Conditions d'exercice

Les formateurs-accompagnateurs doivent :

- être sapeur-pompier,

- être qualifié de formateur-accompagnateur,

- être sur la liste des personnes compétentes de l’organisme de formation,

- suivre les formations de maintien et de perfectionnement des acquis (FMPA) selon les modalités fixées par l'autorité d'emploi / l’autorité de gestion, à savoir a minima, une journée par an.

 

Activités de concepteur de formation :

Le concepteur de formation exerce une activité d’analyse des compétences, de recherche et de développement des formations au sein des organismes de formation habilités à délivrer des certifications relevant des domaines de la sécurité civile. Il forme et participe à la gestion des équipes pédagogiques.

Mission

Le concepteur de formation a pour missions :

- l’analyse du travail des sapeurs-pompiers et/ou des personnels des organismes et services qui concourent aux missions de sécurité civile

- la production des référentiels internes de formation (RIF) et de certification (RIC)

- la construction de parcours de formation

- la professionnalisation des formateurs-accompagnateurs

- la supervision des formateurs-accompagnateurs et des accompagnateurs de proximité

- l’évaluation de l’efficience des dispositifs conçus

Il participe à :

- l’analyse des besoins de/et en formation

- la recherche et au développement dans le domaine de la formation des organismes et services qui concourent aux missions de sécurité civile

- la veille scientifique et technologique en matière de formation

Le présent référentiel décrit les activités et les compétences attachées à celles-ci. Ces compétences sont rédigées en termes d’objectifs devant être atteints en situation et attestées par la délivrance d’un document officiel.

Hiérarchie

Le concepteur de formation est placé sous l'autorité du responsable de la fonction formation de l’organisme habilité.

Conditions d'accès à la formation

Les concepteurs de formation doivent avoir exercé en qualité de formateur-accompagnateur dans les conditions fixées par l’organisme de formation.

Conditions d'exercice

Les concepteurs de formation doivent :

- être sapeur-pompier,

- être qualifié de concepteur de formation,

- être sur la liste des personnes compétentes de l’organisme de formation,

- suivre les formations de maintien et de perfectionnement des acquis (FMPA) selon les modalités fixées par l'autorité d'emploi / l’autorité de gestion, à savoir a minima, une journée par an.

 

Référentiel formation

Accompagnateur de proximité

L’accompagnement de proximité a une mission de développement et de maintien des compétences collectives et individuelles.

Finalités du référentiel

Le référentiel de formation a pour finalité la structuration du parcours de formation des activités d’accompagnement de proximité. C’est le document de référence en matière de conception pédagogique.

L’organisation et le contenu de la formation sont définis dans un référentiel interne de formation qui doit être annexé au règlement de formation de chaque organisme de formation.

Conception du parcours de formation

Ce référentiel de formation reprend les compétences issues de l’analyse de l’activité de l’accompagnateur de proximité.

L’organisation de ce parcours est préconçue par les équipes pédagogiques constituées de formateurs-accompagnateurs. Les formateurs-accompagnateurs chargés de la formation des accompagnateurs de proximité doivent tenir compte de leurs compétences précédemment acquises. Ce diagnostic de compétences peut être réalisé en amont ou le premier jour de l’action de formation par l’équipe pédagogique. Les équipes pédagogiques doivent créer des parcours personnalisés centrés sur une mixité de techniques pédagogiques.

Organisation de la formation

Le parcours de formation est construit à partir des compétences et éléments de compétences nécessaires à la tenue d’activités de l’accompagnateur de proximité. Les mises en situations de formation sont adaptées aux apprenants et à leurs environnements. L’organisation pédagogique est inhérente au groupe d’apprenants. Elle incombe aux formateurs-accompagnateurs.

Contenus, éléments de connaissances et des pratiques relatives à la formation

Les éléments de contenu, de connaissances et les pratiques dédiés à la formation d’accompagnateur de proximité peuvent relever de recueils mis à disposition par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) dans le corpus doctrinal.

Agrément de formation

La formation relative aux accompagnateurs de proximité est soumise à un agrément de formation délivré par le ministère de l’Intérieur.

Mise en œuvre de la formation

L’ingénierie pédagogique est réalisée par les formateurs-accompagnateurs. Il leur appartient d’évaluer les pré-acquis des apprenants afin de proposer éventuellement à l’autorité d’emploi / autorité de gestion, le déclenchement du dispositif de validation des acquis de l’expérience.

Durée de la formation

Le volume horaire est donné à titre indicatif et peut être modifié en fonction de la progression des apprenants. La durée de la formation est estimée à 21h, pas nécessairement consécutives.

Les évaluations

Cf. Référentiel de certification de l’accompagnateur de proximité

 

Formateur-accompagnateur

Le formateur-accompagnateur a pour mission d’accompagner les apprenants dans la conception et la réalisation de leur parcours de formation, leur auto-évaluation des compétences et, le cas échéant, dans l’élaboration de plans d’action.

Finalités du référentiel

Le référentiel de formation a pour finalité la structuration du parcours de formation des activités de formateur-accompagnateur.

C’est le document de référence en matière de conception pédagogique.

L’organisation et le contenu de la formation sont définis dans un référentiel interne de formation qui doit être annexé au règlement de formation de chaque organisme de formation.

Conception du parcours de formation

Ce référentiel de formation reprend les compétences issues de l’analyse de l’activité de formateur-accompagnateur.

L’organisation de ce parcours est préconçue par les équipes pédagogiques constituées de concepteurs. L’équipe pédagogique chargée de la formation des formateurs accompagnateurs doit tenir compte des compétences précédemment acquises par les apprenants.

Ce diagnostic de compétences peut être réalisé en amont ou le premier jour de l’action de formation par l’équipe pédagogique.

Les équipes pédagogiques doivent créer des parcours personnalisés centrés sur une mixité de techniques pédagogiques.

Organisation de la formation

Avant la formation, la mise à disposition de ressources pédagogiques sous la forme d’un processus d'auto-formation centré sur le savoir peut être proposée aux futurs formateurs-accompagnateurs. Ce dispositif leur permet d'évaluer et d'ajuster leurs niveaux de connaissances avant l’action de formation présentielle.

Le parcours de formation est construit à partir des compétences et éléments de compétences nécessaires à la tenue d’activités de formateur accompagnateur.

Les mises en situation de formation sont adaptées aux apprenants et à leurs environnements.

L’organisation pédagogique est inhérente au groupe d’apprenants. Elle incombe à l’équipe pédagogique.

Contenus, éléments de connaissances et des pratiques relatives à la formation

Les éléments de contenu, de connaissances et les pratiques dédiés à la formation de formateur accompagnateur peuvent relever de recueils mis à disposition par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises dans le corpus doctrinal.

Agrément de formation

La formation relative aux formateurs accompagnateurs est soumise à un agrément de formation délivré par le ministère de l’Intérieur.

Mise en œuvre de la formation

L’ingénierie pédagogique est réalisée par l’équipe pédagogique. Il leur appartient d’évaluer les pré-acquis des apprenants afin de proposer éventuellement à l’autorité d’emploi / autorité de gestion, le déclenchement du dispositif de validation des acquis de l’expérience.

L’organisme de formation se doit de justifier des titres et qualités des personnels de l’équipe pédagogique. Celle-ci doit disposer de compétences en formation pour adulte et d’une expertise de l’environnement de la corporation sapeur-pompier. Il est recommandé la constitution d’équipe(s) pédagogique(s) mixte(s) composé de concepteur(s) de formation issus de la corporation sapeur-pompier et de personnel(s) non sapeur(s)-pompier(s) compétent(s) en formation pour adulte.

Durée de la formation

Le volume horaire est donné à titre indicatif et peut être modifié en fonction de la progression des apprenants. La durée de la formation est estimée à 70 heures, non consécutives. Les allers-retours avec la pratique pédagogique constituent un continuum de la formation.

Les évaluations

Cf. Référentiel de certification de formateur-accompagnateur

 

Concepteur de formation

Le concepteur de formation a pour missions de :

- former des formateurs-accompagnateurs,

- superviser des formateurs-accompagnateurs et des accompagnateurs de proximité,

- analyser le travail des personnes (tâches et activités),

- construire des parcours de formation

- produire des documents de référence (Référentiels internes de formation et certification),

- évaluer l’efficience des dispositifs conçus,

- veiller à l’actualité règlementaire, scientifique et technologique en matière de formation.

Finalités du référentiel

Le référentiel de formation a pour finalité la structuration du parcours de formation des activités de concepteur de formation.

C’est le document de référence en matière de conception pédagogique.

L’organisation et le contenu de la formation sont définis dans un référentiel interne de formation qui doit être annexé au règlement de formation de chaque organisme de formation.

Conception du parcours de formation

Ce référentiel de formation reprend les compétences issues de l’analyse de l’activité de concepteur de formation. L’organisation de ce parcours est préconçue par les équipes pédagogiques constituées de concepteurs de formation. L’équipe pédagogique chargée de la formation des concepteurs de formation doit tenir compte des compétences précédemment acquises par les apprenants.

Ce diagnostic de compétences peut être réalisé en amont ou le premier jour de l’action de formation par l’équipe pédagogique.

Les équipes pédagogiques doivent créer des parcours personnalisés centrés sur une mixité de techniques pédagogiques.

Organisation de la formation

Avant la formation, la mise à disposition de ressources pédagogiques sous la forme d’un processus d'auto-formation centré sur le savoir peut être proposée aux futurs concepteurs de formation. Ce dispositif leur permet d'évaluer et d'ajuster leurs niveaux de connaissances avant l’action de formation présentielle.

Le parcours de formation est construit à partir des compétences et éléments de compétences nécessaires à la tenue d’activités de concepteur de formation.

Les mises en situations de formation sont adaptées aux apprenants et à leurs environnements.

L’organisation pédagogique est inhérente au groupe d’apprenants. Elle incombe à l’équipe pédagogique.

Contenus, éléments de connaissances et des pratiques relatives à la formation

Les éléments de contenu, de connaissances et les pratiques dédiés à la formation de concepteur de formation peuvent relever de recueils mis à disposition par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises dans le corpus doctrinal.

Agrément de formation

La formation relative aux concepteurs de formation est soumise à un agrément de formation délivré par le ministère de l’Intérieur.

Mise en œuvre de la formation

L’ingénierie pédagogique est réalisée par l’équipe pédagogique. Il leur appartient d’évaluer les pré-acquis des apprenants afin de proposer éventuellement à l’autorité d’emploi / autorité de gestion, le déclenchement du dispositif de validation des acquis de l’expérience.

L’organisme de formation se doit de justifier des titres et qualités des personnels de l’équipe pédagogique. Celle-ci doit disposer de compétences en formation pour adulte et d’une expertise de l’environnement de la corporation sapeur-pompier. Il est recommandé la constitution d’équipe(s) pédagogique(s) mixte(s) composé(es) de concepteur(s) de formation issus de la corporation sapeur-pompier et de personnel(s) non sapeur(s)-pompier(s) compétent(s) en formation pour adulte.

Durée de la formation

Le volume horaire est donné à titre indicatif et peut être modifié en fonction de la progression des apprenants. La durée de la formation est estimée à 35 heures, non consécutives. Les allers-retours avec la pratique pédagogique constituent un continuum de la formation.

Les évaluations

Cf. Référentiel de certification de concepteur de formation

 

Référentiel certification

Le référentiel de certification définit le cadre général relatif aux modalités d’évaluation et de certification des compétences d’accompagnateur de proximité, de formateur-accompagnateur et de concepteur de formation. Les organismes agréés doivent, pour chacune de ces formations, sur la base de ce cadre général, écrire et faire valider dans leur instance de gouvernance leur référentiel interne de certification.

Pour les formations de formateur-accompagnateur et de concepteur de formation, ces référentiels internes de certification sont un des éléments constitutifs du dossier de la demande d’agrément.

La logique de développement des compétences se centre sur l’apprenant et sur sa capacité à mobiliser des ressources internes et externes, les trier, les hiérarchiser, les coordonner, pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.

S'agissant du référentiel de certification, celui-ci définit dans sa première partie les modalités d’évaluation de la formation de l’accompagnateur de proximité. Cette formation est dite formative.

La deuxième partie définit les modalités d’évaluation de la formation de formateur accompagnateur et de concepteur de formation. Ces formations sont dites certificatives.

Cadre de la formation de concepteur de formation

 

Modalités d’évaluation

La formation fait l’objet d’évaluations formatives, dont des auto-évaluations accompagnées (l’apprenant accompagné du formateur réalise sa propre évaluation), tout au long de la formation.

L’auto-évaluation accompagnée offre un double focal dans le champ du développement des compétences :

- la capacité de l’apprenant à activer et articuler ses ressources ;

- la résolution du problème rencontré.

Cette pratique évaluative élargit le champ d’implication de l’apprenant dans la formation. En plus d’être acteur de sa formation, l’apprenant est :

- évaluateur de ses capacités ;

- développeur de sa confiance ;

- diagnostiqueur de sa pratique ;

- auteur de son autonomisation.

Les évaluations et les appréciations réalisées lors de ces évaluations doivent permettre :

- à l’apprenant de mesurer sa progression et d’acquérir les capacités correspondant à la mission à réaliser;

- à l’équipe pédagogique de suivre l’évolution de l’apprenant, de l’accompagner et d’adapter la formation, le cas échéant.

Les mesures se réalisent sur la base de critère(s) et/ou d’indicateur(s) :

  • Les critères permettent de caractériser les actions. Ils peuvent se classer par catégories :
    • Qualité : exactitude, précision, rigueur, ...
    • Process : adéquation, adaptation, ...
    • Normes : connaissance, respect, conformité, ...
    • Comportementaux : autonomie, initiative, aptitude, rapidité, cohérence, pertinence, ...
  • Les indicateurs sont des informations mesurables et comparables (temps d’exécution, quantité, ...).

Le référentiel interne de certification, annexé au règlement de formation de l’organisme agréé, détermine pour chaque phase d’évaluation, les modalités, les outils, les méthodes, le nombre et la qualité d’évaluateur(s) nécessaires au bon déroulement de cette mesure.

Les modalités d’évaluation doivent dès le début de la formation, être portées à la connaissance du stagiaire, afin de l’associer au processus.

Un document de synthèse et de suivi recense les résultats de chaque évaluation et permet au stagiaire et à l’équipe pédagogique de disposer d’une traçabilité disponible en tout temps. Lorsque l’apprenant n’a pas encore acquis les capacités, les éléments d’appréciation doivent spécifier les axes de progression pour l’amener à l’acquisition. Les appréciations doivent être portées tant sur les habiletés, les attitudes que sur les connaissances précisées dans le référentiel de formation.

Le choix des outils et méthodes d’évaluation relève de l’organisme de formation agréé conformément aux modalités d’évaluation de ce référentiel.

Le stagiaire se doit d’être évalué a minima une fois lors de la réalisation de mise en situation professionnelle pour chacune des activités référencées dans les tableaux ci-après. Il doit être évalué sur chaque savoir-faire lié aux compétences associées.

- La mise en situation permet d’évaluer les habilités, attitudes ;

- Le niveau de connaissances est appréhendé soit au travers des mises en situation, soit au travers d’un échange oral ou d’un écrit.

En fin de formation, les éléments portés sur le document de synthèse et de suivi des évaluations doivent pour chacune des compétences signifier que la compétence est soit :

- «ACQUISE»;

- « EN COURS D’ACQUISITION » ;

- « NON ACQUISE ».

 

Modalités de certification

La délivrance d’une attestation de fin de formation se réalise par :

- le suivi de la formation et l’élaboration d’un plan de développement continu des compétences validées par l’organisme de formation.

- au travers d’une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE). Les demandes de VAE sont réalisées conformément aux procédures fixées par les textes régissant la formation des sapeurs-pompiers.

La délivrance du diplôme se réalise par :

- la réussite de la formation ;

- au travers d’une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE). Les demandes de VAE sont réalisées conformément aux procédures fixées par les textes régissant la formation des sapeurs-pompiers.

La délivrance des diplômes est assurée par le directeur de l’organisme de la formation, titulaire de l’agrément de formation délivré par le ministre chargé de la sécurité civile. Le diplôme est délivré par un jury qui analyse les résultats des évaluations fournies par l’équipe pédagogique.

Le jury est composé :

- du directeur de l’organisme de formation ou son représentant, président ;

- le responsable de la formation ;

- d’un représentant de l’équipe pédagogique, rapporteur ;

- d’un spécialiste du domaine de la formation pour adulte n’étant pas intervenu lors de la formation présentée au jury ;

Les évaluations, réalisées tout au long de la formation, pourront être prises en compte par le jury validant la formation.

En cas de non réussite lors des évaluations, constatée par le jury compétent, l’apprenant est autorisé, dans le cadre d’une nouvelle évaluation, à se présenter une fois à l’épreuve non validée. En cas de nouvel échec, constaté par le jury compétent, l’épreuve est invalidée. L’apprenant doit alors suivre à nouveau une formation lui permettant d’acquérir les compétences non acquises.

Tous les membres du jury ont voix délibérative. Le quorum est atteint lorsque les deux-tiers au moins des membres sont présents. Le jury prend ses décisions à la majorité. En cas d’égalité des voix, la voix du président est prépondérante.

Agrément de formation

Les organismes de formation pour délivrer un diplôme doivent disposer d’un agrément dont les modalités d’obtention sont précisées dans le référentiel de formation.

Documents officiels et diplômes

L’apprenant ayant validé la formation d’accompagnateur de proximité se voit délivrer, par le directeur de l’organisateur dela formation, une attestation de fin de formation « Accompagnateur de proximité ».

L’apprenant ayant validé la formation de formateur-accompagnateur se voit délivrer, par le directeur de l’organisateur de la formation, un diplôme de « formateur-accompagnateur ».

L’apprenant ayant validé la formation de concepteur de formation se voit délivrer, par le directeur de l’organisateur de la formation, un diplôme de « Concepteur de formation ».

Publié le 02/11/17 à 16:02