ENSOSP : Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers
Accueil
Activités Physiques et Sportives
Accès Membre
 

Sujets de forum

Forum > Evolution des épreuves physiques et sportives des concours de sapeur-pompier professionnel (sapeur et lieutenant). > Evolution des épreuves physiques et sportives des concours de sapeur-pompier professionnel (sapeur et lieutenant).

Evolution des épreuves physiques et sportives des concours de sapeur-pompier professionnel (sapeur et lieutenant).

Auteur (SDIS) Message

Médiateur

Mardi 27 Octobre 2009 16:21:43

La FNSPF travaille sur un projet global de réforme des conditions d'accès à la profession. Le concours sous sa forme actuelle laisserait place à des modalités de recrutement départementales.

Dans l'attente de l'avancée de ces travaux novateurs, l'opportunité se présente de réformer immédiatement les conditions d'évaluation actuelles.

Basés sur un retour d'expérience lié à l'organisation de nombreux concours durant plus de 10 ans, les travaux présentés sont conformes en tout point à une étude réalisée à la demande de la DSC depuis 2006.

Le projet est mis à votre disposition, à la rubrique actualité de cette plateforme à l'article "Communiqué - 116ème Congrès national" pour relecture sur la forme principalement, le fond ayant été acté au cours du cheminement des travaux depuis 2006. Les articles faisant l'objet d'une modification sont grisés, les modifications y apparaissent en blanc.

Cela vous convient-il ?

Commandant Patrick RACOUA - ENSOSP

Patrick RACOUA

Mercredi 28 Octobre 2009 16:49:04

Bonjour à tous. Me voici pour la première fois sur notre "forum" des APS. Je profite de l'occasion qui m'est donnée pour féliciter le lieutenant colonel Bruno BEAUSSE ainsi que l'ensemble de son équipe (avec une mention spéciale pour Sabrina) pour le dynamisme et le coeur à l'ouvrage dont ils font preuve afin que nous puissions disposer de cet outil magique de communication.

Tout commme moi, profitez de cette plateforme d'échange interactive pour vous exprimer sur le thème de la réforme des épreuves physiques et sportives des concours de sapeurs-pompiers professionnels.

Vous pouvez également nous donner vos remarques sur le premier forum sur la traumatologie APS au sein de vos SDIS.

Je vous encourage à vous exprimer librement, en retour les référents plateforme s'engagent à prendre en compte vos témoignages afin de faire évoluer utilement nos organisations.

Sportivement,

Lieutenant Lionel VECHAMBRE - SDIS 19

Lionel VECHAMBRE

Jeudi 29 Octobre 2009 09:46:32

Bonjour à tous et merci pour cette plate forme.
Suis-je au bon endroit pour ma question ? essayons ! voilà, en 2005 notre COZ nous informait d'un projet d'évolution des abaques des 5 tests de la condition physique, tant sur les seuils que sur la syntaxe ex: "insuffisant" au lieu de "aptitude à évaluer apr le médecin", des seuils "descendus" pour les tractions, des paliers revus au Luc Leger et plus intéressant, la création d'abaque pourle Vameval. Aussi pour la petite histoire, la modification dans la colonne des ages 50 à 65 ans en 50 et plus.Depuis cette époque peu d'informations ont circulées sur le sujet. CSSP en 19 j'ai appliqué depuis et à titre d'expérimentation ce projet "2005". Qu' est devenu ce projet aujourd'hui ? Quelle conduite doit avoir un CSSP par rapport à cela. Merci pour vos réponses. L.Véchambre 19

Commandant Patrick RACOUA - ENSOSP

Patrick RACOUA

Jeudi 29 Octobre 2009 10:55:02

Bonjour,

La note du 03 avril 2002, revue et corrigée en avril 2004 (terminologie et barèmes) est en "ligne" sur le site de la DSC dans les textes réglementaires. Bien qu'expérimentale à la base, elle est toujours utilisable puisque publiée.

De plus, ce sont les indicateurs de cette note qui sont repris dans l' APS 1 et dans le projet d'alignement de la réforme des concours.

Attitude du CSSP vis à vis de son contenu :

La prise en compte de la santé et de la sécurité des employés est la première des resonsabilité d'un employeur (articles L4121-1 et suivants du code du travail), à ce titre les SDIS se doivent de tout mettre en oeuvre afin de garantir la sécurité et la santé de leurs sapeurs-pompiers, à forciori pour une profession ou la condition physique est un facteur déterminant du bon accomplissement de nos missions.

L'article 11 de l'arrêté du 06 mai 2000 (modifié 2005) prévoit que le médecin chargé de l'aptitude soit renseigné sur "le suivi de l'entrainement et la préparation physique du sapeur-pompier". L'article 18 précise par ailleur que la visite comprend "la consultation des résultats de la surveillance physique".

A la vue de tous ces éléments, le CSSP se doit de conseiller le DDSIS dans la mise en oeuvre de tout dispositif visant à mettre en place un processus d'évaluation, d'analyse et d'actions qui permettront le développement et l'entretien d'une condition physique adaptée, utile et durable pour le bon accomplissement des missions qui nous incombent dans un esprit de prévention et de santé des sapeurs-pompiers (et des PATS).

Cette action dépasse le simple contexte de la pratique du "sport" chez les sapeurs-pompiers et nécessitera l'implication responsable de l'ensemble des personnes ressources des SDIS (commandement, SSSM, filière EPS, partenaires extérieurs...)

Commandant Sylvain ROGISSART - ENSOSP

Sylvain ROGISSART

Mercredi 04 Novembre 2009 19:51:15

bonjour à tous,

Voilà le forum de notre PNAPS est ouvert.

Je tiens tout comme Parick, à féliciter l'ENSOSP et surtout ceux qui ont oeuvré à la construction de ce site qui nous offre la possibilité d'échanger, comme nous l'avons souvent souhaité.

Alors mes chers collègues conseillers sportifs apportez votre valeur ajoutée!

Je confirme également la réponse de Patrick à Lionel concernant les tests de la condition physique. Même si nous sommes en attente d'un arrêté, la note du 3 avril 2002 est notre guide technique en la matiére.

L'entra√ģnement physique des sapeurs-pompiers doit √™tre √©valu√© au m√™me titre que les acquis des techniques professionnelles.

L'action des conseillers sportifs qui dirigent et coordonnent la filière APS des corps départementaux sous l'autorité des directeurs, est fondamentale. La condition physique fait partie du coeur du métier, c'est une garantie d'efficacité et de sécurité opérationnelle. C'est également sur le plan humain, utile au développement durable de la santé au travail.

Bon courage à tous
S.ROGISSART

Vous devez être identifié et avoir les droits requis pour poster dans les forums.