La mise en œuvre opérationnelle est au fondement même du métier de sapeur-pompier. La connaissance des risques, la maîtrise des techniques et l’expérience partagée concourent à apporter une réponse opérationnelle efficiente. Enrichissons cet espace dans l’intérêt collectif.

Actualité

A la Une

Thèse à l'honneur

Comprendre les grands feux de forêt pour lutter en sécurité

16/01/19

Doctorat de l'université de recherche Paris Sciences et Lettres
Préparé à l’École Pratique des Hautes Études
Spécialité "systèmes intégrés, environnement et biodiversité"
Directeurs de thèse : Christelle HELY, Institut des Sciences de l’Évolution Montpellier
Thomas CURT, IRSTEA Aix-en-Provence

Résumé de l'auteur, Sébastien LAHAYE :

" En dépit de moyens importants consacrés à la lutte, certains feux de forêt, en Europe méditerranéenne, en Australie ou en Amérique du Nord, parcourent de grandes surfaces et développent des comportements violents qui piègent les pompiers. L'étude de rapports internes aux services d'incendie révèle ici les conditions météorologiques et topographiques dans lesquelles se produisent ces feux dangereux.
En France, alors que le vent violent est le principal contributeur des feux les plus grands et les plus dangereux, les températures élevées mènent à un autre type d'incendies violents qui se propagent rapidement.
En Australie, les pompiers sont souvent piégés par une bascule brutale de la direction du vent mais aussi par des vents forts en terrain accidenté.
Au-delà des disparités intercontinentales, la recherche des comportements dynamiques de feu impliqués dans plus de 100 accidents de pompiers à travers le monde amène à distinguer trois types d'incendies. Lors des feux topographiques, en zone de montagne, les accidents sont généralement causés par l'attachement de la flamme sur des pentes supérieures à 20°. Lors des feux guidés par le vent, les zones les plus propices aux accidents sont les pentes déventées où des effets de vortex peuvent se produire. Enfin, lors des feux convectifs, les plus violents, les accidents peuvent se produire loin de toute configuration dangereuse.
Pour tenir compte de ces résultats et améliorer leur sécurité, les pompiers doivent adapter leur formation et développer des compétences d'analyste du feu. Ces experts intègreront les retours d'expérience des incendies passés pour proposer les stratégies de lutte les plus efficaces et sécurisées. "

Note de contenu :

- Table des illustrations
- Remerciements
- Préambule

INTRODUCTION
- Les feux de forêt : une problématique grandissante
- La stratégie de lutte en France
- D'autres approches dans le monde
- Caractérisation des conditions et comportements des feux dangereux en France
- Les feux qui piègent les pompiers à travers le monde
- Vocation opérationnelle du doctorat

MARQUEURS DES FEUX DANGEREUX EN FRANCE MÉDITERRANÉENNE
- Résumé
- What are the drivers of dangerous fires in Mediterranean France ?

CONTRIBUTION DE LA MÉTÉOROLOGIE ET DE LA TOPOGRAPHIE DANS LES ACCIDENTS DE POMPIERS EN AUSTRALIE
- Résumé
- How do weather and terrain contribute to firefighter entrapments in Australia ?

COMPORTEMENTS DU FEU DYNAMIQUES ET ACCIDENTS
- Résumé
- Dynamic fire behaviour conditions in firefighter entrapments

DISCUSSION
- Étudier et classer les feux : un défi relevé
- Variabilité intercontinentale
- Des comportements du feu dangereux aux accidents
- Transposer l'expertise pour les pompiers

- Conclusion
- Références bibliographiques
- Annexe I : classification des grands feux en France
- Annexe II : feux avec accident en Australie étudiés dans le chapitre II
- Annexe III : feux sans accident utilisés en référence dans le chapitre II
- Annexe IV : accidents étudiés dans le chapitre III

Publié le 16/01/19 à 08:38