Cet espace est un outil de valorisation et de co-élaboration de sources et de ressources dans le champ général du Management organisationnel et ayant un lien avec le domaine particulier que représente le modèle français de sécurité civile. Son dynamisme et sa richesse est le fruit du partage d’une intelligence collective.

Actualité

Publication de l'Institut Français de Sécurité Civile (IFRASEC)

Etat des lieux des services départementaux d'incendie et de secours en France : vers une fragilisation du modèle français de sécurité civile?

18/05/18

L’Institut français de sécurité civile (IFRASEC) publie une étude inédite sur l’état des lieux des services départementaux d’incendie et de secours en France. Elle porte particulièrement sur l’évolution des équipements matériels des SDIS qui sont des indicateurs pertinents de l’évolution de l’organisation des secours en France.

Afin de mieux comprendre les évolutions en cours, nous avons fait le choix de comparer la situation de la France à celle de ses voisins proches dont les structures économiques et sociales sont comparables.

A titre d’exemple, en 1993, les SIS opérant en France armaient ~ 10 240 CIS (1,85/100 km²). Au 31 décembre 2016, ils n’étaient plus que ~ 6 900 (1,25/100 km²) ce qui veut dire que 3 340 d’entre eux ( [1]) avaient tout simplement disparu. Il faut aussi noter que parmi ceux qui demeurent, plus de 15% ne sont pas départementalisés ce qui doit logiquement conduire à interroger sur leurs chances de survie dans un avenir proche.

Par ailleurs, hors ceux appartenant au SSSM ([2]), les effectifs de sapeurs-pompiers volontaires s’affaiblissent en continu.

En 2003, ils rassemblaient 197 400 hommes et femmes. En 2015, ils n’étaient plus que 184 450 ([3]). Les raisons conduisant à cette baisse des effectifs sont très clairement identifiées et parmi elles, il faut principalement citer :

  • la suppression des CIS,
  • la crise économique qui s’oppose à la disponibilité,
  • une charge opérationnelle toujours croissante,
  • l’obligation de suivre des formations de plus en plus sévères,
  • un turn-over destructeur.

De la situation venant d’être brièvement décrite, il résulte principalement :

  • un affaiblissement irréversible du volontariat indispensable à la bonne marche, surtout en zone rurale, des SIS opérant en France,
  • une aggravation continue des délais d’intervention,
  • une couverture opérationnelle des risques courants parmi lesquels figurent les secours médicaux urgents de plus en plus inégalitaire,
  • une couverture opérationnelle retardée et parfois inexistante des risques majeurs,
  • un affaiblissement économique qui va inéluctablement entraîner la disparition des industries françaises spécialisées dans la conception et la réalisation des matériels de secours et de lutte contre les incendies,
  • le risque de voir les SIS mis en cause par des instances juridiques et/ou économiques.

Pour accéder au site de l'IFRASEC : http://www.ifrasec.org/

Publié le 18/05/18 à 15:25