La plateforme relative à la gestion fonctionnelle des SDIS est un outil d'information, d'échange et de mutualisation des données relatives aux cinq grands domaines que sont l'administration - finance, la commande publique, les ressources humaines, la communication et les systèmes d'information.

Actualité

Mémoire réalisé dans le cadre de la formation Commandant des systèmes d'information et de la communication

Le COMSIC peut-il être le référent SIC du préfet dans la gestion inter-services de crise ?

29/03/18

INTRODUCTION

Au cœur de notre activité opérationnelle, l’acheminement d’informations entrantes ou sortantes est en passe de remodeler notre profession au niveau technique mais aussi au niveau des relations humaines. C’est pourquoi, l’évolution des transmissions (d’un signal analogique à un signal numérique), mais aussi la centralisation des appels d’urgence et la nécessité de sécurisation, devenue impérieuse au moment où des cybers attaques touchent parfois 150 pays simultanément ont entraîné une évolution des transmissions. Cette mutation a notamment conduit à la mise en place de l’ordre de base national des systèmes d’information et de communication (OBNSIC). Il en découle, à travers les textes réglementaires (Arrêté concernant la formation SIC–Référentiel de certification–Référentiel de compétences–Référentiel de formation SIC en date du 13/12/2016) un changement d’appellation significatif : l’ancienne dénomination « commandant des transmissions » (COMTRANS) se transforme en « commandant des systèmes d’information et de communication » (COMSIC).

L’une des spécifications de la fonction COMSIC réside dans le fait qu’il est le conseiller technique du préfet du département où il exerce, pour les questions relatives aux SIC des services qui concourent aux missions de sécurité civile. Le COMSIC se place comme le référent SIC dans la gestion des crises de sécurité civile. Cette affirmation réglementaire appelle plusieurs questions de fond :

  • les crises ont pris aujourd’hui de multiples facettes dont la crise de sécurité civile n’est qu’une composante. Dans une société aussi évolutive, est-il cohérent de traiter isolément les SIC dans la gestion des crises de sécurité civile et les SIC dans la gestion inter-services des crises à l’échelle départementale ?
  • le COMSIC a une très bonne connaissance des outils SIC du SDIS mais comment conseiller le préfet sans connaître les outils des autres services concourant aux missions de sécurité civile ?
  • dans une organisation de gestion de crise départementale, comment coordonner les SIC de services très divers tels que les forces de l’ordre, les services d’incendie et de secours, les services d’aide médicale urgente, les associations agréées de sécurité civile, les gestionnaires de réseaux, les forces armées, etc ?

C’est à ces questions que nous allons essayer de répondre dans notre mémoire. Après avoir analysé et reformulé le sujet en première partie, la seconde partie portera sur la présentation des acteurs « métiers » de la gestion de crise et de leurs SIC. Ensuite, nous traiterons des besoins du préfet en terme de SIC opérationnels. Enfin, nous proposerons des outils à disposition du préfet pour mettre en œuvre des SIC dans la gestion inter-services des crises, tout en ayant conscience dès le début de la rédaction de ce mémoire qu’une crise n’est pas unique mais bien protéiforme.

Auteurs :

  • Commandant Alain ALBAREZ, SDIS de l’Aube
  • Capitaine Thomas CHEREQUE, SDIS de l’Isère
  • Commandant Philippe FABRE, SDIS de l’Aude
  • Commandant Hervé FONT, SDIS des Pyrénées Orientales

Directeur de mémoire : Sous-préfet hors classe Sandra GUTHLEBEN

Publié le 29/03/18 à 16:55