La plateforme relative à la gestion fonctionnelle des SIS est un outil d'information, d'échange et de mutualisation des données relatives aux cinq grands domaines que sont l'administration - finance, la commande publique, les ressources humaines, la communication et les systèmes d'information.

Actualité

Communication

LA PRÉSENCE DES SDIS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

22/12/14

Les réseaux sociaux prennent chaque jour une place plus grande dans la société française. Quelques éléments statistiques simples étayent ce propos : 83 % des français ont accès à internet, 26 millions disposent d’un compte Facebook et 7,7 millions d’un compte Twitter.

Les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS ci-après) n’échappent pas à cette règle et s’inscrivent dans une dynamique partagée par de nombreuses autres institutions en affirmant leur présence sur les réseaux sociaux.

L’année écoulée aura ainsi vu le nombre de SDIS présents sur Twitter ou Facebook augmenter de 30 %. Au 1er décembre 2014, 56 SDIS sont actifs sur le réseau social Facebook et 36 ont un compte sur Twitter.

La démocratisation des outils que sont les médias sociaux n’est donc plus à démontrer mais leur usage a évolué récemment et modifie les habitudes de nos organisations en matière de communication.

Si la vocation initiale d’utilisation reste évidemment la communication institutionnelle, les SDIS font évoluer leurs pratiques. Ils cherchent désormais à utiliser les médias sociaux et à en étendre les usages :

  • création d’une communauté et échanges en dehors du cadre pyramidal habituel ;
  • diffusion d’informations préventives à destination de la population ;
  • veille de sa e-réputation ;
  • communication opérationnelle ;
  • plateforme d’échange de bonnes pratiques professionnelles ;
  • utilisation en situation de crises.

Des situations opérationnelles récentes, notamment à l’occasion des épisodes cévenols dans le sud méditerranéen ont ainsi largement mis en lumière l’intérêt pour les SDIS et les acteurs de la gestion de crise d’utiliser ce potentiel avec le concept émergent des #MSGU, acronyme consacré pour Médias Sociaux en Gestion de l’Urgence. C’est ainsi que les SDIS 30 et 83, les centres opérationnels de zone (COZ) Est et Sud et le centre opérationnel de gestion interministérielle de crise (COGIC) ont expérimenté avec succès le recours à la communauté VISOV (Volontaires Internationaux au Soutien Opérationnel Virtuel) qui met à disposition de tous une synthèse des informations recueillies sur les réseaux sociaux sous forme de carte collaborative. Cette collaboration a récemment été formalisée entre VISOV et quelques institutions par voie conventionnelle.

Ces nouveaux outils et ces nouvelles pratiques s’ils n’en sont pas à l’origine sont symptomatiques d’un changement sociétal profond se traduisant par une modification des attentes des individus comme des modes de communication toujours plus fluides, plus instantanés et caractérisés par une déhiérarchisation des relations. Nos organisations ne pourront pas échapper à la prise en compte dans toutes ses dimensions de ce nouveau paradigme, car comme l’a justement indiqué Patrick LAGADEC « Celui qui ratera la révolution des réseaux sociaux perdra le pilotage »[1].

[1] Patrick LAGADEC lors du colloque MSGU le 27 novembre 2014 à L’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers

Article proposé et extrait du mémoire de Formation d'Adaptation à l'Emploi (FAE) de chef de groupement sur le thème "Comment utiliser les réseaux sociaux en gestion de crise ? " - Promotion n°28/2014
♦ Par le Commandant Hervé HIGONET – SDIS 74 @Herveh74
♦ Par le Commandant Philippe MOUREAU – SDIS 39 @philippemoureau
♦ Par le Capitaine Floriant ROY – SDIS 52 @ROYFLORIAN52
♦ Par le Commandant William WEISS – SDIS 68 @GMFORSDIS68

Publié le 22/12/14 à 15:23