Actualité

Mémoire réalisé dans le cadre de la formation des conseillers des activités physiques (EAP3)

Dossier d'étude environnemental intégrant un plan de santé sécurité par l'activité physique

20/09/19

Ce mémoire fait partie des nommés de la catégorie « EAP 3 » à la Cérémonie des Prix de l’ENSOSP 2019.

INTRODUCTION

Les activités physiques et sportives demeurent un élément indispensable dans le monde du sapeur-pompier car il faut maintenir et développer ses qualités physiques en permanence, afin de préserver son capital physique à des fins opérationnelles et personnelles.

Le Service d’Incendie et de Secours d’Eure-et-Loir a mis en œuvre un dossier départemental d’étude et de gestion des activités physiques, qui reprend une politique de formation des personnels dans le domaine de l’encadrement des activités physiques, qui a permis de formaliser un outil d’encadrement afin d’assurer une pratique des activités physiques sur le temps de service en toute sécurité.

De nos jours, on remarque un accroissement de la sédentarité, une pyramide des âges qui augmente, un manque d’accompagnement pour les retours post-traumatiques, une augmentation des troubles musculo-squelettiques, un manque d’autonomie et de responsabilisation de chacun et un manque de la notion de qualité de vie en service.

Ces remarques ont permis de revoir et de faire paraître un nouveau référentiel des emplois, des activités et des compétences relatif à l’encadrement des activités physiques. Ce référentiel a révisé les différentes activités des agents dans le domaine de la préservation du potentiel physique et s’intègre dans le nouveau programme de prévention santé-sécurité par l’activité physique.

Afin de consolider ce programme de prévention santé-sécurité et l’obtention de l’agrément, il faudrait que le département développe des formations de maintien et de perfectionnement départementales pour les agents titulaires de l’unité de valeur EAP1 et EAP2 afin de reprendre une dynamique départementale et répondre aux exigences du plan de prévention santé.

Pour répondre à cette commande, la filière EAP sera épaulée par le SSSM tout dans la conception que l’application de l’évaluation de la condition physique. Les agents doivent prendre conscience que les évaluations sont avant tout personnelles et qu’elles participent à la préservation de leur potentiel santé afin de les rendre autonomes.

D’après le dernier rapport statistique de la Banque nationale de données, en France, on dénombre 64% des accidents suite à une activité physique et sportive. La baisse de ce constat passe par l’implication de la filière EAP, le CHSCT et du groupe QVS. Suite à ces accidents et afin d’éviter les rechutes, l’implication des EAP2 et du médecin-chef passe par un dispositif de prise en charge au retour post-traumatique.

Les points évoqués font partie de ma lettre de commande afin qu’ils intègrent le programme de prévention santé-sécurité par l’activité physique.

Pour lire la suite du mémoire, veuillez consulter le lien ci-dessous.

Auteur : Adjudant-chef Sébastien MAUBERT, SDIS 28

Tuteur de mémoire : Capitaine Pascal PRAT, SDIS 28

Publié le 20/09/19 à 09:02