Portail National des Ressources et des Savoirs

Recherche

Actualité

Colloque scientifique organisé par le Centre d'études et de recherche interdisciplinaires sur la sécurité civile de l'ENSOSP

1ère Biennale de la Recherche sur la Sécurité Civile sur le thème de l'acceptabilité des risques

28/06/18

Voici quelques chiffres suite à la première Biennale de la Recherche sur la Sécurité Civile organisée par le Centre d'études et de recherche interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) :

Sur 2 jours, nous avons retenu 23 communications et 30 conférenciers sur une trentaine de propositions. Le pari de la pluridisciplinarité a été remporté avec plus de 12 disciplines présentes sur la Biennale.

36 auditeurs externes sont venus, ce qui représente avec les participants ENSOSP et le Master 2 Risques et Environnement, un total de 80 personnes durant ces deux journées.

16 universités et instituts de recherche de différentes régions françaises ont été représentés mais aussi deux universités suisses et une chilienne.
Conférenciers et auditeurs ont présenté des profils aussi différents et complémentaires que ceux de chercheurs, professeurs des universités, maîtres de conférences, docteurs et doctorants, ingénieurs, praticiens et experts.

Cette rencontre avait pour thèmes :

  • l’acceptabilité des risques par la population et les usagers : les sapeurs-pompiers perçoivent une augmentation des exigences de la population, se caractérisant sur le plan juridique par l’augmentation des contentieux. Or, il ne s’agit que de la partie visible de la variation de l’acceptabilité des risques de sécurité civile par la population. En outre, cela ne traduit pas nécessairement l’ensemble des raisons et des facteurs de cette variation. Comment prendre davantage en compte la perception des risques par les usagers ? Dans quelle mesure cela suffirait-il à définir leur besoin ?
  • L’acceptabilité des risques par les intervenants, acteurs des secours : l’acceptabilité des risques par les primo-intervenants concerne/fait référence/est relative à l’acceptabilité de la mort, de l’erreur voire de l’échec. Quels liens existent-ils entre acceptation du risque, tolérance au risque ou perception du risque ?
  • L’acceptabilité des risques par les organisations et les pouvoirs publics : à partir de quels critères sont construits les outils organisationnels d’évaluation des risques dans les territoires (tels que les schémas départementaux d’analyse et de couverture des risques) et comment sont déterminés leurs niveaux d’acceptabilité des risques?

L’organisation de la Biennale s’est déroulée de la manière suivante : 7 communications ont été présentées en plénière et 14 communications en ateliers. Les communications en plénière permettaient d’introduire les grands thèmes des quatre ateliers dont les thèmes étaient les suivants :

  • Atelier 1 : Culture du risque 
  • Atelier 2 : Technologie comme facteur de variabilité 
  • Atelier 3 : Gestion des risques et crises 
  • Atelier 4 : Evaluation des risques 

Un ouvrage collectif comportant les actes du colloque sera prochainement publié.

Publié le 28/06/18 à 08:48